Nel novembre 2006 lo troviamo impegnato in kenia nella diocesi di Idiofa. Ma nulla sulle accuse di pedofilia nei suoi confronti

Les missionnaires italiens à la rescousse des élèves du territoire d’Idiofa

Par Delphin Bateko

Le père de Milan Don Luciano Pesavento, responsable de l’asbl italienne «Il Cireneo », mène depuis des années une action de soutien sur le plan scolaire au profit des enfants congolais du doyenné de Banga-Banneux, dans le diocèse d’Idiofa, dans la province du Bandundu. Grâce à ce soutien, un sponsor en Italie est trouvé pour chaque enfant de la maternelle au secondaire. Son soutien a déjà assisté plus de 1.500 enfants.

Le responsable d’une Asbl italienne Il Cireneo a effectué récemment une visite de travail à Banga mission au centre Banga Bresciano «Cbb» à la sous-paroisse de Kabwanga et au village de Makasu. Banga Bresciano «Cbb» est un centre de développement rural mis sur pied en 1985 par monsieur l’abbé Faustin Mapwar, actuellement professeur aux Facultés catholiques de Kinshasa (FCK) et directeur du Centre des archives ecclésiastiques abbé Stefano Kaoze.

Cette visite a consisté au contrôle de la présence des enfants assistés dans l’évaluation de leur niveau d’études et dans l’appréciation exacte du niveau d’engagement et du degré des responsabilités de leurs enseignants. Ces derniers bénéficient d’une prime accordée par l’asbl. Celle-ci remet aux élèves des objets classiques et leur assure des soins médicaux gratuits.

Les liens entre l’enfant assisté et son bienfaiteur sont renforcés par une correspondance lors des festivités de Noël et de Pâques. Il Cireneo prépare des cadeaux spéciaux pour enfants des écoles primaires catholiques de la paroisse de Banga-Banneux.

Des élèves du secondaire qui ont des sponsors reçoivent aussi ces cadeaux. Les parents sont contents de l’assistance dont leurs enfants bénéficient de la part de Il Ciceron alors que les collaborateurs locaux du projet de l’asbl Italienne, notamment le curé de la paroisse, regrettent que les infrastructures scolaires soient sérieusement délabrées.

Selon l’agence catholique Dia du 3 novembre 2006 «Monsieur l’abbé Faustin Mapwar a lancé un appel aux pouvoirs publics et à certains organismes internationaux d’aide afin qu’ils apportent leur assistance à ces écoles pour que celles-ci puisse être dotées de bancs-pupitres, de tables et en fournitures scolaires. Et pourquoi pas les sociétés de communication installées à Kinshasa qui interviennent dans certaines écoles de Kinshasa et autres provinces du pays ? »

Il convient de rappeler que le nom de Il Cireneo signifie Simon de Cyrène, un personnage de la Bible qui a aidé Jésus à porter sa croix. Au début, l’œuvre de «Il Cireneo », un groupe missionnaire, a débuté avec 496 élèves du doyenné de Banga- Banneux qui étaient assistés. Les débuts dudit groupe dans le diocèse d’Idiofa remontent à 1998.

La philosophie de « Il Cireneo » est d’apporter l’aide à des plus démunis ou à des pauvres, mais qui sont en cheminement parsemés des difficultés risquant de les faire décourager. En Italie, cette œuvre est dirigée par père Gallarate, un prêtre de Milan.

http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_edition=&id_article=37572

Advertisements